• Nous offrons désormais un service créatif complet pour la conception d’articles promotionnels présemés.

    Read More...

Conseils d’expert

Cultures et semis d’hiver

L’hiver n’est pas la première saison qui vient à l’esprit lorsque l’on pense aux plantes et au jardinage, les températures et les niveaux d’ensoleillement étant les principales préoccupations. Les plantes commencent généralement à pousser au-dessus de 6 °C si bien que, dans les régions à climat tempéré, les pelouses ont souvent l’air mal entretenues pendant cette période, car la plupart des températures journalières dépassent ce niveau, ce qui permet à l’herbe de pousser.
Les serres sont un atout précieux si vous souhaitez continuer à cultiver vos plantes, car elles permettent de modérer la température. Les châssis et les cloches peuvent également être utiles, mais ils ne fournissent qu’une protection contre le gel pendant les mois les plus froids.
Certaines plantes robustes ne craignent pas le froid. Les laitues d’hiver, telles que la « Tête de beurre », peuvent être cultivées sous un voile d’hivernage ou sous une simple cloche, tandis que la mâche représente un autre ingrédient intéressant pour les salades d’hiver. Les rubans de graines vous aideront toujours à réduire le temps et les efforts nécessaires pour espacer les salades et les légumes, tout en éliminant les besoins d’éclaircissement lorsqu’ils commenceront à pousser.
Si vous disposez de mini-serres chauffantes ou d’une serre chauffée, vous pourrez sélectionner et semer des plantes annuelles d’été. Les tapis de graines dont la forme est spécialement adaptée aux pots ou aux paniers suspendus offrent une solution simple et rapide. Seed Developments propose différentes palettes de couleurs, ainsi que plusieurs assortiments de graines. Pensez aux pots d’herbes aromatiques, mais aussi aux assortiments de légumes (les pommes de terre, par exemple, n’ont pas besoin d’être plantées dans le sol et poussent très bien en pots).
Essayez la grande pimprenelle (Sanguisorba officinalis), une plante herbacée qui donnera beaucoup de goût à vos salades d’hiver. Bien qu’il faille initialement la semer sous serre, vous pourrez la transplanter dehors dès qu’elle se sera bien établie. Elle résiste généralement au gel et à la neige. Les fèves valent également la peine d’être essayées, tandis que d’autres légumes comme le panais, les choux de Bruxelles, le chou d’hiver et le poireau pourront rester dehors au froid et vous permettront de vous réchauffer avec des soupes ou des plats de légumes savoureux. Testez la nouvelle gamme de rubans et de tapis de graines Seed Developments et découvrez le goût du cultivé maison.

Dans la serre

Pendant l’hiver, la serre n’a pas besoin d’hiberner. Il s’agit d’un lieu de convalescence pratique pour toutes les plantes tendres. Même lorsqu’elle n’est pas chauffée, elle offre une protection contre le gel. Les emballages à bulles et les voiles d’hivernage peuvent également aider à créer un microclimat protecteur autour des plantes.
Les laitues à couper, les épinards, les herbes aromatiques et les feuilles de salade peuvent également être protégées dans une serre non chauffée pour créer une source constante de produits frais, sans visites au supermarché.
Si vous décidez de chauffer votre serre, la plupart des plantes et des cultures se contenteront d’une température constante de 2 °C. Les pélargoniums et les variétés moins robustes nécessiteront une température moyenne plus élevée comprise entre 5 et 7 °C. Il est inutile de surchauffer la serre et de gaspiller de l’énergie. Si vous chauffer davantage, pensez à aérer, car l’augmentation de l’humidité pourrait poser des problèmes. Utilisez un thermomètre qui permet d’enregistrer les relevés de température les plus élevés et les plus faibles et surveillez de près les prévisions météorologiques afin de prévoir les gelées et les écarts de température.
La propagation pourra avoir lieu sous une serre plus chaude, ou dans une mini-serre chauffante pour encourager une pousse précoce sans gaspiller d’énergie en chauffant tout l’espace. Des mini-serres de petite taille sont également disponibles pour les rebords de fenêtre, si vous ne disposez pas de serre.

Réflexions d’hiver

L’hiver est une période qui favorise la réflexion. Le jardin dort et certaines régions connaissent des périodes de gel ou d’enneigement. Au Royaume-Uni, 2012 a été une année remarquable en ce qui concerne la météo, avec la déclaration d’un état de sécheresse, suivi de précipitations record pendant l’été. Nous ne sommes pas prêts d’oublier le déluge qui s’est abattu sur la Tamise pendant le Jubilé de la reine.
Finalement, le soleil est réapparu et les Jeux Olympiques ont été l’événement sportif phare de l’année, avec des étendues de couleurs représentant les cinq continents au milieu des prés picturaux et des plantes vivaces du Parc Olympique. Seed Developments espère travailler avec les concepteurs responsables de ce paysage, l’un des plus admirés au monde, James Hitchmough et Nigel Dunnett (Université de Sheffield), afin d’examiner comment des rouleaux de graines de plus grande envergure pourraient favoriser l’établissement des habitats de prés et de toitures. Nous vous tiendrons informés des développements au cours des douze prochains mois.
Les Society of Garden Awards nous ont offert d’autres raisons de nous réjouir : la nouvelle roseraie de Savill Garden a reçu la récompense « Meilleur espace commun », tandis qu’un grand jardin privé du Surrey a remporté le prix « Choix du public », offert en association avec le magazine Homes & Gardens. En Amérique, ces deux jardins se sont également vu décerner une médaille d’Or par l’APLD (association des paysagistes professionnels), ce qui a fait de 2012 une année exceptionnelle pour le Wilson McWilliam Studio. Enfin, dans le Hertfordshire, l’un de nos jardins est inscrit pour le prix des sous-traitants de la cérémonie de récompenses de la BALI (association britannique des industries paysagères). Croisons les doigts !
Une autre cérémonie de remise de prix a suscité mon intérêt : j’ai été invité à juger des blogs pour les Garden Media Guild Awards. Ceci m’a permis de découvrir de splendides exemples de cette forme de communication relativement nouvelle. Plusieurs finalistes ont été choisis, dont Michelle Chapman pour son approche du jardinage productif et en particulier pour son projet « The 52-week salad challenge » (52 semaines de salade). Les salades à couper conviennent parfaitement aux rubans et aux tapis de graines Seed Developments, qui permettent à un plus grand nombre de jardiniers, et notamment aux débutants, de cultiver eux-mêmes des produits frais et savoureux. Le gagnant 2012 de cette catégorie, le Guardian Gardening Blog, fait appel à plusieurs collaborateurs pour traiter de sujets variés et de questions écologiques plus étendues concernant nos jardins et nos paysages.
Alors que les bulbes commencent à sortir et que les bourgeons, remplis de promesses pour l’année à venir, apparaissent avec les dernières chutes de feuilles, l’hiver est vraiment une période d’optimisme. Les fleurs de cerisier hivernales, le chèvrefeuille et la viorne créent un lien fragile avec les premiers perce-neiges, les roses de Noël et les fleurs d’hamamélis, qui annoncent la venue du printemps.

Tendances pour l’année à venir

Malgré le temps désastreux de l’été dernier et son impact sur les récoltes jardinières et la production alimentaire, les produits cultivés chez soi resteront un choix populaire pour les jardiniers, la saison prochaine. Diversifiez vos options en vous éloignant des tomates traditionnelles au profit d’une gamme plus étendue de salades, de légumes moins courants ou de variétés difficiles à trouver dans les magasins. Vous découvrirez de nouvelles saveurs et il est toujours intéressant d’essayer des alternatives. Les rubans de graines pré-espacées permettent de réduire les efforts nécessaires et facilitent le chemin vers la réussite à travers le jardin. Lorsque l’espace est restreint, utilisez des assortiments de salades à couper qui repousseront après chaque coupe.
Inspirés par les couleurs picturales des Jeux Olympiques, les mélanges de couleurs pour jardins et pots seront vifs et éclatants en 2013. Redonnez vie à votre jardin grâce à toutes ces couleurs, en utilisant des tapis présemés pour vos pots et vos paniers suspendus.

Semis d’automne

Le mois de septembre est parfait pour commencer à préparer les plantes annuelles pour l’année suivante. Planifiez vos couleurs, ainsi que vos combinaisons d’été, et veillez à laisser entrer autant de lumière que possible dans la serre. Vous pouvez également démarrer tôt avec des légumes précoces, tels que les fèves, les choux ou les carottes, et les planter en automne. Vous pourrez les protéger sous des cloches de jardin en verre ou des châssis froids, si vous ne possédez pas de serre. Les rubans de graines faciliteront l’espacement et permettront une utilisation plus économique des graines, en éliminant la nécessité d’éclaircir les semis au cours de la saison. Vérifiez notre site Web pour découvrir nos nouvelles variétés et nos nouveaux produits.

Dans la serre

Avec les jours qui raccourcissent, vous devez maximiser les niveaux de lumière. Relevez les stores ou retirez les pare-soleil utilisés pendant l’été, stérilisez ou désinfectez les tablettes, les étagères et autres accessoires pour supprimer ou réduire les risques de maladie et vérifiez votre système de chauffage. Si votre serre est petite, un système de chauffage ne sera peut-être pas réaliste, mais les emballages bulles pourront aider à isoler vos plantes ou vos jeunes semis. Gardez un œil sur la météo, car les premières gelées peuvent surprendre. Inspectez toutes les plantes avant de les mettre en serre afin de déterminer si elles présentent une maladie ou un virus. Il est généralement conseillé de réduire l’arrosage afin de minimiser les risques de moisissures ou de mildiou.

Notes automnales

Bien que nous ayons tendance à penser que la majorité de nos activités de jardinage se concentrent en été, il s’agit en fait d’une période de relaxation relative. L’automne est la saison de récoltes, mais également une période de planification. Il s’agit du moment idéal pour préparer la saison suivante et établir une nouvelle plantation.
La terre est encore chaude et les températures ont tendance à se maintenir jusqu’au milieu de l’automne, voire plus tard, avant l’arrivée des gelées nocturnes. Les précipitations augmentent et remplissent les nappes phréatiques, ainsi que les réservoirs, même si nous serons nombreux cette année à demander un temps de répit après un été particulièrement pluvieux !

Les nouveautés

Pour beaucoup d’entre nous, les jardins du Parc olympique de Londres ont été un élément marquant des Jeux, avec leurs superbes couleurs et leurs plantations successives, conçues pour offrir les meilleurs résultats au moment des Jeux Olympiques et des Jeux Paralympiques. Le parc est constitué de deux types de pré ornementaux, dont la réussite dépendait davantage des semis que des plantations. Nigel Dunnett a été chargé des prés annuels qui ont produit un effet de « ruban doré » à temps pour les Jeux, grâce à l’aspect brillant de la coreopsis tinctoria. James Hitchmough a quant à lui produit les prés permanents, qui ont inclus des espèces telles que le kniphofia, l’échinacée et l’aster. Son objectif était d’explorer les plantes de divers continents afin de créer une atmosphère internationale adaptée aux Jeux. Tous deux sont professeurs au département de paysagisme de l’université de Sheffield, qui est devenu un centre d’exploration des plantations durables destinées aux espaces publics et aux jardins privés. Visitez les jardins Wisley et Harlow Carr de la RHS pour découvrir des exemples concrets de leurs travaux.